10 exercices pour prendre confiance en soi

« Vivre sans confiance en soi, c’est comme conduire avec le frein à main » . Quand on manque de confiance en soi, affronter ses peurs et se lancer dans de nouvelles expériences sont des choses qui paraissent presque impossibles. Car bien souvent, l’envie n’est pas assez puissante face aux peurs et aux doutes que l’on peut avoir sur soi. Manquer de confiance en soi est vraiment un frein quotidien que l’on s’impose inconsciemment.

Si tu souhaites travailler sur ta confiance en soi, dans cet article, je vais justement te donner 10 exercices à réaliser et à adapter qui vont te permettre sur le long terme de prendre confiance en toi.

Je tiens toutefois à souligner qu’il est tout à fait normal de ne pas avoir 100 % confiance en soi en permanence. On est des humains avant tout et nos expériences de vies font qu’on connaîtra des déceptions, des échecs, des moments de joies et de réussites. La vie, ce sont 50 nuances de couleurs. ✨

1. « Faire comme si » tu avais confiance en toi

L’exercice du « faire comme si » est sûrement l’un de ceux qui m’ont le plus aidé il y a quelques années. En effet, cet exercice plutôt simple, consiste à te comporter comme si tu avais confiance en toi, même si ce n’est pas le cas. C’est comme un exercice d’affirmation positive, où on se répète mentalement des affirmations pour changer une perception. Là, il s’agit de se tromper soi-même en faisant comme si on avait confiance en nous.

C’est une bonne façon aussi de se libérer et de faire comme si on était dans un jeu. Ça aide à surmonter ses peurs et à oser faire des choses qu’on n’aurait pas faites en temps normal, car nous manquons de confiance en nous. À force de te comporter comme si tu avais confiance en toi, tu vas finir par prendre confiance en toi et adopter naturellement cette attitude. ☺️

Attention, il ne s’agit pas non plus de te comporter comme étant une autre personne. Rester soi-même est important. Mais demande-toi comment est-ce que tu te comporterais, ou qu’est-ce que tu ferais de plus ou de moins si tu avais confiance en toi ? Dans une situation, comment tu agirais si tu avais confiance en toi ?

2. Te répéter chaque matin des affirmations positives sur la confiance en soi

Ce n’est pas la première fois que je te parle du pouvoir des affirmations positives sur notre état d’esprit. En effet, il existe des méthodes capables de remodeler une perception ou une façon de penser. Tout cela à force de se la répéter mentalement et de se convaincre que c’est la vérité.

Chaque matin, lors de ta routine ou au moment de te préparer, répète-toi mentalement des affirmations positives sur la confiance en soi. Comme :

  • « J’ai de plus en plus confiance en moi chaque jour »
  • « J’ai confiance en moi et je sais que je vais tout déchirer aujourd’hui et donner le meilleur de moi-même »
  • « Je suis capable de réaliser de grandes choses et j’ai confiance en moi »
  • « J’ai foi en moi, en mes capacités, compétences, connaissances et ressources internes pour réussir »
  • « Je sens que j’ai de plus en plus confiance en moi chaque seconde qui passe »

Tu peux également apprendre à formuler tes propres affirmations positives. Ce qui est essentiel avec cette méthode, c’est que les affirmations te fassent ressentir des émotions agréables.

3. Réaliser des exercices de visualisation

La visualisation est un très bon exercice à allier aux affirmations positives et à l’action quotidienne. La visualisation est une méthode mentale te permettant de te visualiser une fois l’objectif accompli. Ici, il s’agit donc de te visualiser mentalement toi en version « j’ai confiance en moi et je suis prête à décrocher la Lune ».

Durant cet exercice de visualisation le ressenti est tout aussi important que la partie imaginaire. Il faut autant que tu t’imagines dans des situations qui te font peur, mais où tu as confiance en toi et que tu ressentes les émotions qui vont avec. Il faut que tu ressentes la force en toi et les émotions agréables que cela te procure d’avoir confiance en toi.

Par exemple, lorsque tu attends une situation qui te fait peur, visualise-toi dans cette situation. Imagine que tout se passe bien, que tu as confiance en toi et que tu réussis à affronter ta peur. Ressens les émotions que te procure le déroulement de cette situation. N’hésite pas à aller dans les détails durant cet exercice.

À lire : comment créer et utiliser un vision board ?

4. Apprendre à oser dire non

Avoir confiance en soi ce n’est pas que croire en soi, connaître ses capacités et compétences et savoir qu’on est capable de faire certaines choses. Avoir confiance en soi c’est aussi savoir s’affirmer de manière positive devant les autres. Cela veut dire s’affirmer sans s’imposer ou vouloir écraser les autres.

Avoir confiance en soi ne veut pas dire qu’on est plus fort que les autres ou qu’on doit dominer les autres. C’est savoir qu’on est égaux aux autres, mais qu’on connaît nos compétences et capacités et que nous avons autant notre place que les autres ici.

Apprendre à oser dire non, ce n’est pas toujours si évident. Si tu manques de confiance en toi, tu dois souvent te retrouver confronté à ce problème. De toujours dire oui, même quand cela est contre tes valeurs ou principes. Ou alors même quand tu n’en as pas vraiment envie. C’est là qu’il est important de dire « non » à l’autre quand tu ne veux vraiment pas. Tu n’as pas à te culpabiliser ou à te sentir mal de dire non. Au contraire, c’est aussi te respecter, être à l’écoute de toi et en accord.

Si lorsque tu dis non, on cherche à te faire culpabiliser, sonne la sonnette d’alarme tout de suite. Si une personne cherche à te faire culpabiliser pour le fait que tu dises non, alors qu’il n’y a pas lieu, c’est que cette personne est toxique et que tu ne dois pas lui donner raison. Une personne ne cherchera pas à te faire culpabiliser lorsque tu dis non si elle te respecte toi, ainsi que tes choix. C’est une forme de chantage affectif et ça ce n’est pas ok.

5. Faire une liste de tes valeurs, principes, qualités et défauts

La connaissance de soi est importante pour prendre confiance en toi. Lorsque tu connais tes compétences, capacités, forces et faiblesses, tu te sens forcément mieux avec toi-même. Car tu sais où tu peux te surpasser et donc encourager ta confiance en soi. Tu sais quelles sont tes limites, les zones où tu te sentiras forcément moins confiante et où tu devras choisir le bon moment pour y aller.

Sortir de sa zone de confort est important, mais il faut aussi le faire à bon escient et de manière à ce que cela te fasse grandir et que tu apprennes des choses. Cela ne sert à rien de sortir de sa zone de confort brusquement et que tu perdes tout ce que tu as construit. La méthode des petits pas est la meilleure façon de procéder lorsqu’on amène un changement ou des nouveautés à sa vie.

Pour réaliser cet exercice, tu peux prendre une feuille et faire des colonnes pour chaque point. Une fois que tu as toutes les informations sur toi, tu peux réfléchir à côté à quelles actions entreprendre ou à mettre en place pour mettre à profit tes forces et faiblesses. Mais tu peux aussi voir comment améliorer tes points faibles. Ou encore te donner des objectifs ou des challenges pour prendre confiance en toi.

Plus tu amélioreras ta connaissance de toi, plus tu seras quelles sont les situations ou expériences qui te permettront de favoriser ta confiance en soi. Mais aussi, quelles sont les expériences qui risquent de produire l’effet inverse.

6. Sortir de ta zone de confort pour élargir tes horizons et reprendre confiance en toi

Il est certain qu’il n’y a rien de plus déstabilisant que de sortir de sa zone de confort. Entreprendre, affronter ses peurs, aller dans des lieux inhabituels, ou encore se confronter à des situations où on ne se sent pas à l’aise. Ce sont des façons d’étendre sa zone de confort. Dépasser ses limites, c’est un peu le concept.

En élargissant ta zone de confort, tu vas renforcer un sentiment de sécurité et de confiance. Tu en apprendras davantage sur toi et sur ce qui t’entoure. En affrontant tes peurs, tu pourras enfin les vaincre et passer au-dessus.

« On ne se libère pas d’une chose en l’évitant mais en la traversant. »

Tu trouveras plusieurs exercices pour sortir de ta zone de confort dans l’article dédié.

7. Se détacher du regard et du jugement des autres

Le problème lorsqu’on manque de confiance en soi, c’est qu’on accorde trop d’importance à ce que les autres pensent de nous. Par exemple, lorsque tu dois prendre une décision, tu as peut-être tendance à demander l’avis à ton entourage. Tu cherches de l’approbation, car tu n’as pas confiance en toi et en ton projet. Ou encore tu te sens touchée par toutes les remarques qu’on peut te faire.

L’avis et le regard des autres influencent la perception que l’on a de soi. Mais il est aussi important, car cela peut nous permettre de nous améliorer et d’évoluer. Seulement, il ne faut pas que cela devienne toxique pour toi. Tu dois apprendre à faire la part des choses. À différencier les remarques qui te serviront à avancer et celles qui te feront reculer.

Les remarques constructives sont intéressantes et utiles, car elles te permettront de t’améliorer. Mais tu recevras peut-être aussi des remarques plus négatives et blessantes. Dans ce type de situation, la meilleure chose à te dire, c’est que la frustration des autres n’est pas la tienne. Cette personne qui vient de te blesser rejette sur toi ses propres colères et frustrations. D’une certaine façon, ce n’est pas à toi qu’elle en veut, mais à elle-même.

Tu as le choix de prendre en considération ce qu’on te dit ou pense de toi. Le jugement des autres ne doit pas impacter de manière négative l’image que tu as de toi. Tu es la seule personne dont l’avis compte réellement. Tu as le droit de penser différemment et de ne pas toujours être en accord avec les autres. Ce qui est important c’est de rester fidèle à soi-même et de filtrer le jugement des autres. Ainsi tu vas reprendre petit à petit confiance en toi !

Pour tout cela, une bonne introspection est nécessaire. Quand tu as conscience de ta valeur, de ce que tu es et de ce dont tu es capable, tu réussiras à filtrer les bons commentaires des mauvais. De même, il est aussi essentiel d’être dans la vérité envers soi-même.

8. Tenir un carnet de réussite pour ta confiance en soi

Le carnet de réussite est une technique que j’ai trouvée au cours de ma lecture « ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ». Qui au passage est un livre que je te recommande très sincèrement !

Cette pratique simple consiste à te créer un carnet contenant toutes tes réussites personnelles par ordre alphabétique. Cela concerne tous tes domaines de vies et peu importe la valeur de cette réussite. Qu’elle soit sentimentale, matérielle, professionnelle. C’est ton carnet et ce sont tes réussites personnelles. ☺️

Ce carnet devient alors une source de motivation et de fierté personnelle. Si un coup de mou pointe le bout de son nez, ressors ton carnet. Tu peux le feuilleter dès que tu en ressens le besoin et à n’importe quelle occasion. Si tu doutes de toi, tu peux également te remémorer ces réussites et te revisualiser dans cette situation, cela peut t’aider à ressentir les émotions agréables qui sont associées à cet événement et te faire du bien.

9. Tenues et style vestimentaire dans la confiance en soi

Ça paraît de rien, mais ton style vestimentaire et te sentir bien et confiante dans ce que tu portes au quotidien est également une clé.

Pour te mettre en situation : si tu portes des vêtements dans lesquels tu ne te sens pas à l’aise et dans lesquels tu ne te reconnais pas et que tu dois sortir, comment est-ce que tu vas te sentir ? Sûrement pas bien, pas dans ton élément et peut-être même gênée.

La manière dont tu t’habilles peut avoir une influence sur ta confiance en soi. Si tu portes des vêtements dans lesquels tu te sens à l’aise, belle et bien, cela aura forcément un impact plus positif sur l’image que tu renvoies de toi-même et de ton état d’esprit. 🙌

Quand je dis des vêtements où tu te sens à l’aise ce n’est pas forcément des joggings ou quoi. Je parle là de vêtements dans lesquels tu te reconnais et dans lesquels tu te sens bien. Trouve un style qui te correspond. Porte des vêtements dans lesquels tu te sens bien et qui te font te sentir belle.

Si par exemple tu achètes un crop top, que tu trouves ça beau, mais que quand tu le portes, tu te sens gênée et pas à l’aise, cela ne va pas t’aider à te sentir bien et confiante.

Être « belle » ne veut pas forcément dire porter des vêtements « osé » ou très bien habillés. Chacun à sa propre perception de la beauté.

Ce qui compte ce n’est pas l’image que tu renvoies aux autres et ce qu’ils vont en penser. C’est comment toi tu te sens et l’image que tu renvoies de toi-même. Se sentir bien dans ses baskets et à l’aise est essentiel pour être dans de bonnes conditions.

10. La posture et l’attitude pour prendre confiance en soi

La confiance en soi, c’est aussi une question d’allure et d’attitude. Si tu es tout le temps avachi et la tête baissée, inconsciemment tu reflètes un manque de confiance en soi. Ta posture et ton allure sont des éléments sur lesquels tu peux agir et qui auront des effets sur ta confiance en soi.

Se tenir droite, marchée la tête et les yeux droits devant soi reflètent la confiance en soi.

Une posture et un exercice que tu peux également réaliser régulièrement (sous ta douche, le matin au réveil) c’est la position du super héros. En posture debout, le dos bien droit, le torse bombé, les jambes légèrement écartées et les mains sur les hanches. Reste quelques minutes dans cette position et vois les émotions et ressenti que cela te procure. La posture du super héro est tout simplement tirée de celle de superman ou encore de wonder woman. Et je peux t’assurer que celle-ci a un effet positif ! 🦸

L’essentiel à retenir pour prendre confiance en soi

✔️ La confiance en soi se travail au quotidien

✔️ Trouver des exercices qui fonctionnent pour toi

✔️ La clé de la confiance en soi commence par soi (se connaître, croire en soi, se faire confiance)

✔️ La confiance en soi n’est pas quelque chose d’inné

✔️ Il est normal de ne pas avoir 100 % confiance en soi au quotidien

2 Commentaires

  1. lechalong

    Bel article ! La méthode 1 « faire comme si », c’est aussi ce que dit Kant dans son ouvrage : Anthropologie d’un point de vue pragmatique ! Il dit qu’à force de porter le masque de la vertu, même si on est pas vertueux de base, il se pourrait que nous le devenions et que le masque se fasse visage ! Ne sous estimons pas la puissance de cette « ruse » qui peut se révéler très efficace pour changer son point de vue sur les choses et sur nous-même ! (bien utilisé cela ne peut nous apporter que du bénéfice.)

  2. Avome Audrey

    Juste merci ,j’avais besoin de lire ça😊Soyez bénis
    🤍

Un retour à me faire sur cet article ? Envie de partager ton expérience ou ton avis sur le sujet ?

Atelier en ligne pour développer sa visibilité grâce à Pinterest

D’autres articles qui pourraient t’intéresser

11 conseils pour réussir un appel découverte

11 conseils pour réussir un appel découverte

Tu es prestataire de service et tu mets en place des appels découvertes avant de lancer une prestation ? Tu ne sais pas comment mener un appel découverte ? Découvre 11 conseils pour réussir tes appels découvertes et décrocher des contrats.

%d blogueurs aiment cette page :